Relation d'aide

Une relation thérapeutique est un ensemble d'échanges intervenant entre deux personnes dans le cadre d'un soin apportée à l'une d'elles, soit en complément à d'autres actions (prescription), soit comme modalité principale et privilégiée.

La relation comme soin:

Il s’agit du domaine de la psychothérapie à proprement parler. Il n’est pas possible de faire ici l’inventaire des différentes méthodes dont on trouvera un aperçu à la rubrique de ce terme. Il existe deux grands types de méthode:

Certaines méthodes psychothérapiques mettent l’accent sur l’importance de la relation entre le patient et le thérapeute comme facteur principal d’amélioration du patient, il s’agit alors de l’alliance thérapeutique. De nombreuses recherches, pour la plupart outre-atlantique ont défini l’alliance thérapeutique comme le meilleur prédicteur du succès de la thérapie(1)

La relation d'aide serait favorisée par quatre qualités ou attitudes, « non directives », de l'accompagnant selon Carl Rogers :

La relation d'aide selon Carl Rogers est « une relation permissive, structurée de manière précise, qui permet au client d'acquérir une compréhension de lui-même à un degré qui le rend capable de progresser à la lumière de sa nouvelle orientation. » (2)

  1. Lambert A. et Barley D. (2002), « Research summary on the therapeutic relationship and psychotherapy outcome », in Psychotherapy Relationships that Work: Therapist Contributions and Responsiveness to Patients, Norcross, J., New York, Oxford University Press.

  2. (Rogers C., La relation d’aide et la psychothérapie, Paris, Ed. ESF, 1996, p. 33)

pexels-cottonbro-4098362.jpg